top of page
Rechercher

Lutter contre les allergènes: 5 méthodes pour réduire leur présence



Les gens victimes d’allergies sont de plus en plus nombreux, nécessitant une réflexion sur notre consommation et notre environnement. L’entretien ménager des édifices publics joue un rôle crucial dans le maintien de lieux sains et agréables pour tous. Au-delà de la propreté visible, les entreprises en entretien ménager sont les véritables héros dans la lutte contre les allergènes grâce à leurs efforts soutenus. Dans cet article, nous explorerons les méthodes spécifiques pour réduire les allergènes dans les espaces publics et il est essentiel de s’y attarder sérieusement. 


La source des allergènes 


Les allergènes sont des substances qui peuvent provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes. Les allergènes les plus courants incluent, sans grande surprise, les poussières et les acariens, qui sont présents dans les tapis, les textiles et les meubles rembourrés. On compte également les moisissures, le pollen (qui se glisse par les portes et les fenêtres ouvertes) et les poils d’animaux. 


5 méthodes pour réduire leur présence 


Les méthodes présentées semblent banales, mais assurent, sur le long terme, le bien-être général.  


1. Nettoyage régulier et approfondi des surfaces


Les employés en entretien ménager effectuent un nettoyage régulier et approfondi de toutes les surfaces pour éliminer la poussière et les allergènes grâce à des techniques infaillibles. 


L’aspiration quotidienne des tapis se fait avec des filtres HEPA, c’est-à-dire capables de filtrer, en un passage, au moins 99,97% des particules d’une certaine dimension. Le dépoussiérage des surfaces doit être fréquent et réalisé avec des chiffons en microfibres qui capturent efficacement la poussière. Le lavage des sols doit se faire avec des solutions de nettoyage sans produits chimiques agressifs pour justement réduire les résidus allergènes. 


2. Contrôle de l’humidité


Il va s’en dire que l’humidité est la source principale de moisissures, il est donc crucial d’en contrôler les niveaux dans les bâtiments. Nous recommandons l’utilisation de déshumidificateurs dans les zones sujettes à l’humidité, une ventilation adéquate des salles de bain et des cuisines pour évacuer l’humidité et finalement une réparation immédiate en cas de bris pour éviter les accumulations d’eau stagnantes. 


3. Entretien des systèmes de ventilation


Les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) doivent bien évidemment être régulièrement entretenus pour éviter la circulation de polluants et d'allergènes dans l'air. Cela inclut notamment le remplacement fréquent des filtres et le nettoyage des conduits d’air.


4. Utilisation de produits de nettoyage hypoallergéniques


Les employés en entretien ménager optent souvent pour des produits de nettoyage hypoallergéniques et écologiques qui ne libèrent pas de composés organiques volatils nocifs. Ces produits réduisent les irritations et les réactions allergiques chez les visiteurs sensibles.


5. Formation continue du personnel


Essentielles pour les employés en entretien ménager, les formations continues les gardent informés des meilleures pratiques en gestion d’allergènes. Elles leur permettent de bien identifier les zones à risques, d’utiliser les équipements appropriés et les produits de nettoyage ainsi que de mettre en pratique des techniques spécifiques pour différents types d’allergènes.  


La réduction des allergènes dans les espaces publics améliore considérablement le bien-être des visiteurs et des gens qui y travaillent. En plus de la réduction des symptômes désagréables, la respiration est améliorée et les environnements sains sont plus accueillants. 



Gardiens de notre santé dans les édifices publics, les employés en entretien ménager apportent une bouffée d’air frais essentielle pour le bien-être de tous. En reconnaissant et en soutenant leur travail, nous contribuons à créer des espaces publics plus sains et plus accueillants pour chacun d’entre nous.

Comments


bottom of page